15 janvier 2021

Suite à l’annonce récente de l’obtention par notre site du statut d’entrepôt douanier, un objectif prévu de longue date, nous avons discuté quelques minutes avec l’une des chevilles ouvrières de ce projet, Andrea Ros, responsable des Douanes, de la Logistique et des Achats de MB92 Barcelone. MB92 donne ainsi le coup d’envoi d’une nouvelle série sur les coulisses d’un secteur unique à destination de ceux qui y envisagent une carrière pour porter un regard sur les personnes derrière la fonction.

Qu’est-ce qui vous a poussé à faire carrière dans ce secteur ?

J’ai grandi à Barcelone et sur l’île de Majorque où vit une partie de ma famille. La mer était au cœur de notre quotidien, elle est la toile de fond de mes souvenirs d’enfance. Mon père avait un bateau. Nous avons passé tellement de temps sur l’eau, qu’il était naturel pour moi de poursuivre une carrière qui me permettait de garder ce lien avec la mer.

Quel est votre parcours ?

J’ai obtenu mon diplôme d’ingénieur naval à la Ecole nautique de Barcelone et j’ai commencé ma carrière au chantier naval North Wind Yacht. Là, j’ai acquis une expérience de première main dans la construction navale, la gestion de projets et l’approvisionnement. A bout de 4 ans, en 2008, j’ai rejoint MB92 au sein de l’équipe Achats, où j’ai pu la mettre à profit, en support de projet, pour sourcer et fournir l’ensemble des approvisionnements. J’y ai acquis une connaissance approfondie de la logistique et des procédures douanières, que j’ai améliorée grâce à une formation supplémentaire et un master de Droit et procédures douanières à l’Université de Barcelone.

Compte tenu de l’accroissement de la taille des superyachts, de l’expansion de leurs besoins, ainsi que du nombre croissant de clients sur le site de Barcelone, il était devenu nécessaire de mettre en place un département dédié avec des spécialistes de douane et de logistique. Je dirige notre équipe d’experts depuis plus de 6 ans maintenant.

Offrir la qualité, c’est aller au-delà des attentes. Celles de nos clients et les nôtres

Qu’est-ce qui vous fait vous lever le matin ?

La nature de ce poste fait que chaque jour est différent. Les défis qui se présentent vous obligent à rester sur la brèche pour les relever. Un chantier de refit de superyacht commence bien avant l’arrivée du bateau sur les installations et se poursuit bien après son départ. Notre département est essentiel pour s’assurer qu’on a ce qu’il faut quand il faut. Un chantier est une période cruciale où notre capacité à naviguer dans les procédures douanières et les circuits logistiques peut faire toute la différence.

 

Comment définiriez-vous un service de qualité ?

En ce qui me concerne, la qualité consiste aller au-delà des attentes. Celles de clients et les nôtres. Chaque membre de notre équipe a un parcours, l’expérience et la formation nécessaires pour exceller. Cependant, c’est le désir constant d’apporter un petit plus qui distingue un service des autres.

 

Selon vous, quelles sont les qualités nécessaires pour réussir dans votre poste ?

Premièrement, travailler aux côtés des fournisseurs qui font fonctionner toute la chaîne, des achats en passant par la logistique et à la douane, jusqu’à la livraison finale au client. Durant plus de 25 ans, nous avons construit un vaste réseau de partenaires de confiance sur lesquels nous pouvons compter et qui nous donnent la confiance nécessaire lors de la planification des projets ou lorsqu’il faut réagir rapidement pour résoudre une situation imprévue. Deuxièmement, avoir la connaissance de la réglementation douanière pour savoir où on peut être flexible et où on doit mettre la pression pour se donner toutes les chances d’une livraison la plus rapide possible.

Quels conseils donneriez-vous à ceux qui souhaitent débuter leur carrière dans ce secteur ?

Qu’ils en profitent ! C’est une carrière dans un secteur dynamique en constante évolution qui vous permet de ne jamais enchainer deux journées identiques ! C’est une carrière qui plaira indéniablement à un solutionneur de problèmes qui s’épanouit dans des situations critiques et d’urgence.

J’ai une formation en ingénierie navale, ce qui me donne une bonne compréhension des besoins de nos clients, donc un autre petit conseil que je voudrais donner est d’apprendre autant de choses que possible dans chaque domaine où vous travaillez, ainsi que sur la gestion douanière et logistique. Cela vous donnera la confiance nécessaire pour prendre les décisions éclairées qui contribueront à un meilleur service et à une plus grande satisfaction professionnelle.

 

Qu’est-ce que vous trouvez le plus difficile dans votre rôle ?

Comme je l’ai dit, la gestion des attentes peut jouer pour vous et contre vous. Dans certains cas le client peut estimer que les choses devraient être simples, alors qu’elles sont en réalité plus complexes et chronophages. Cela peut engendrer de la frustration des deux côtés. Bon nombre de ces frustrations vont être limitées maintenant que le site de Barcelone est agréé entrepôt douanier car nous pouvons tout gérer directement sur place sans avoir besoin d’étapes ou de maillons supplémentaires dans la chaîne.

 

Selon vous, à l’avenir, quelles innovations auront une influence sur votre poste (pour le meilleur ou pour le pire) ?

Avec la pandémie mondiale de COVID19, la demande de solutions logistiques plus agiles et plus réactives a connu une augmentation incroyable étant donné notre dépendance à ces solutions pour accéder à un éventail beaucoup plus large de matériel. Ce besoin stimule l’innovation. Nous voyons déjà des avancées technologiques se mettre en place contribuant à une plus grande sécurité, à des informations de livraison plus détaillés et, finalement, à un service plus rapide.

Bonjour, comment pouvons-nous vous aider aujourd’hui?